Médecine énergétique

Même si notre société occidentale et notre mode de pensée principalement “cartésien” n’apporte de l’intérêt qu’au corps physique, nous savons maintenant depuis longtemps que l’être humain est composé d’un corps énergétique, qui n’est pas visible à l’oeil nu. Pour vulgariser, l’être humain a différentes couches d’énergies qui s’emboîtent comme des poupées russes : le corps physique, le corps éthérique, le corps astral, le corps mental et le corps causal.

Bien avant que nous ayons les outils scientifiques actuels capables de prouver l’existence du corps énergétique, de nombreuses médecines traditionnelles considéraient l’être humain comme un ensemble vibratoire, et le traitaient comme tel : la médecine traditionnelle chinoise par exemple qui se base sur le réseaux des méridiens, ou encore la médecine traditionnelle ayurvédique qui se base sur les chakras. Toutes ces médecines traditionnelles ont toujours mis l’énergie au centre de leur pratiques thérapeutiques : l’énergie étant connue sous le nom de CHI pour les chinois, KI pour les japonais ou encore PRANA pour les indiens.

Les thérapies énergétiques ont donc pour but de traiter le corps énergétique de la personne. Nous savons aujourd’hui que de nombreux maux physiques commencent à se développer dans le corps énergétique. Il est donc très important à mon sens de penser à prendre soin de son énergie, et de préserver son équilibre énergétique, afin de se maintenir en bonne santé et d’éviter de développer des pathologies qui peuvent devenir désagréables voire handicapantes.

Mon intervention